PEA

Pôle d'excellence Africain

Le « Pôle d’Excellence Africain – Africa Multiple » ou African Cluster Centres (ACC) de l’Université Joseph KI-ZERBO (UJKZ) – une des universités du réseau CAMES est l’un des cinq Pôles mis en place dans le cadre de la mise en œuvre du projet de coopération scientifique nommé « Africa Multiple – Cluster of Excellence » initié et acquis par l’Université de Bayreuth dans le cadre de la stratégie de « l’Initiative d’excellence » du Gouvernement allemand et financé par la Fondation Allemande pour la Recherche (Deutsche Forschungsgesellschaft – DFG).

Le financement du Pôle d’Excellence Africain de l’UJKZ est acquis sur un fonds compétitif suite à un appel à projet – international – lancé en Afrique par l’Université de Bayreuth en 2018. L’UJKZ, à travers ses Unités de Formation et de Recherche en Sciences Humaines et en Lettres Arts et Communication (UFR/SH et UFR/LAC) représentées par une équipe interdisciplinaire (comprenant des chercheur-e-s de l’UJKZ et aussi de l’Université Ouaga 2 et du CNRST), y a postulé. Quatre Universités africaines dont l’UJKZ sont sorties lauréates de la compétition. Chacune d’entre elle a mis en place un Pôle d’Excellence Africain dans le cadre de leur collaboration avec le Pôle d’Excellence Africain de l’Université de Bayreuth, à la suite de la signature, en octobre 2019, d’une convention de coopération entre les cinq pôles. Hormis les Pôles de l’UJKZ et de l’Université de Bayreuth, les autres Pôles sont situés à l’Université de Lagos (Nigéria), à l’Université de Rhodes à Graham City (Afrique du Sud) et à l’Université Moi à Nairobi (Kenya).

L’Objectif du Pôle d’Excellence Africain de l’UJKZ est de participer, avec ses partenaires nationaux et internationaux, à la reconfiguration des Études Africaines aussi bien dans le fond que dans la forme et sur la base des activités à caractère scientifiques du projet.

Il participe à une coopération scientifique avec différentes institutions de recherche scientifiques dans le domaine des études africaines et facilite la circulation des chercheurs et doctorants entre les Universités et Centres d’études africaines partenaires du projet Africa Multiple.